Du Caire à Louxor: 6 jours, 758 km

Nous sommes maintenant rendus à Louxor après six jours et 758 km de vélo. Le voyage s’est assez bien déroulé jusqu’à date, et je suis en forme.

La première journée, nous sommes partis de notre hôtel au Caire à 7h le matin pour se diriger vers les pyramides, où nous avons pu prendre des photos avec nos vélos avant l’arrivée massive de touristes. Par la suite, nous avons roulé sur la route de contournement du Caire (Ring Road) sous escorte policière, pour s’arrêter dîner au bout d’environ 65 km. La journée s’est terminée quelques heures plus tard lorsque nous sommes arrivés à notre camp dans le désert, où nous avons planté nos tentes et mangé le très bon souper préparé par notre cook.

Le deuxième jour a été un peu plus éprouvant, étant donné la distance à parcourir (167 km) et la présence de vents de face pour les 127 derniers km. À un certain moment, je n’étais pas sûr d’être capable de finir de clarté (un véhicule nous ramasse si on est pour terminer trop tard pour éviter qu’on ait à rouler à la noirceur) même si j’étais parti à 7h le matin, mais je suis finalement arrivé au camp, épuisé, vers 16h40.

Le troisième jour, nous avons pu recommencer à apprécier les merveilles du monde développé grâce à la présence d’un petit resto-dépanneur sur le bord de la route. C’est fou ce que ça peut être agréable de s’assoir sur une toilette plutôt que de devoir creuser son propre trou dans le désert! La présence de barres de chocolat a aussi fait bien plaisir à ma dent sucrée. En soirée, nous avons vécu notre première petite tempête de sable. Verdict: la plupart des tentes, dont la mienne, laissent les fines particules de sable entrer lors des tempêtes (elles virevoltent sous les auvents). Bon à savoir.

Quatrième journée facile, avec vent de dos et arrivée au camp avant midi. C’était dans une petite ville touristique (Safaga), et nous avons pu profiter de notre après-midi pour prendre notre première douche en quatre jours, se promener dans la ville et se reposer.

Le cinquième jour, nous avons eu une très belle journée avec une montée graduelle en début de journée (environ 800 m sur 80 km) et de superbes paysages. C’est malheureusement la journée où mon appareil photo a commencé à faire des siennes, probablement à cause de grains de sable qui se seraient faufilés dans le mécanisme, malgré mes précautions. Je vais devoir voir si je peux la nettoyer dans les prochains jours.

Le sixième jour (aujourd’hui) a aussi été une belle journée, avec arrivée à Louxor sur l’heure du dîner. Vers le milieu de la randonnée à vélo, aux environs de Qena, des enfants sur le bord de la route ont commencé à nous encourager, en nous criant « Hello » et en applaudissant. Certains semblaient très excités de nous voir. Ce n’était pas désagréable de se faire encourager ainsi par plus d’une centaine d’enfants, même si c’était un peu épuisant de toujours répondre à leur « Hello ». C’est devenu un peu plus désagréable quand, à un moment où je roulais seul, les « Hello » se sont transformés en « Money! Money! » (un peu triste quand même que ce soit un des rares mots d’anglais qu’ils connaissent), et surtout quand certains enfants ont commencé à lancer des roches en direction de nos vélos. Deux roches ont frappé ma roue arrière, et je ne suis malheureusement pas le seul à avoir eu droit à ce traitement.

Je vais vous laisser là-dessus et sur quelques photos, car je dois me lever à 5h30 demain pour aller faire un tour de montgolfière au-dessus de Louxor. Je vous en donnerai des nouvelles – à ce que j’ai vu à date, c’est une très belle ville, et ça risque de l’être encore plus du haut des airs.

La semaine en chiffres

Nombre de jours de vélo: 6
Distance parcourue: 758 km
Temps sur le vélo: 33h32
Calories brûlées sur le vélo (estimation): 19 358
Crevaisons: 0
Coups de soleil: 0

En photos

Une partie du groupe devant les pyramides

Moi devant les pyramides

Campement avec vue sur la Mer Rouge

Camping à Safaga - directement sur la Mer Rouge

Route sur laquelle nous avons roulé mercredi matin

Ce contenu a été publié dans Égypte. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

10 réponses à Du Caire à Louxor: 6 jours, 758 km

  1. Jonathan Sevigny dit :

    Je me demandais si la révolte en Tunisie avait eu des répercussions sur ton voyage, mais ça ne semble pas être le cas (ce qui est une bonne chose…) !

    Voici une question similaire à celle que je t’ai posée sur ton dernier article. Est-ce que vos vélos étaient sécurisés d’une façon quelconque lors des nuits dans les camps ? Sinon, le vol ne semble pas être un problème aussi présent qu’au Québec…

    Voici un bref résumé des nouvelles d’ici. Il y a quelques jours, la question des accommodements raisonnables est redevenue d’actualité alors que des représentants de la World Sikh Organization of Canada se sont vus refusés l’accès au parlement de Québec après avoir refusé de refusé de se départir de leur kirpan comme leurs avaient demandé les constables spéciaux chargés de la sécurité.

    Harper s’est mis les pieds dans les plats en déclarant lors d’une entrevue sur un réseau anglophone, être pour la peine de mort dans certaines circonstances. Cette déclaration a fait bondir les partis d’opposition.

    Les Québécois ont vite oublié ces deux évènements car les conclusions du rapport Bastarache ont été rendues publiques dernièrement. Le juge critique l’ancien ministre et blanchit Charest, mais les Québécois croient que le rapport est biaisé et favorisent majoritairement Bellemare. Bref, c’est loin d’être fini…

    Dans un tout autre ordre d’idées, je suis persuadé que tu seras ravis d’apprendre que CBS a signé une entente avec les producteurs de The Big Bang Thoery pour la diffusion de nouveaux épisodes jusqu’en 2014.

    • Pierre-Luc Soucy dit :

      Wow, ça me semble très complet comme résumé de l’actualité! Avec ça, je ne devrais pas être trop dépassé quand je vais revenir au Québec…

      Je n’ai pas suivi les développements de la révolte en Tunisie dans les dernières semaines, mais on ne passe pas par là, alors ça me surprendrait que ça ait un impact significatif sur notre voyage.

      Pour ce qui est des vélos, certaines personnes barrent le leur pendant la nuit, mais pas tout le monde. Pour l’instant, en Égypte, on a des policiers qui nous suivent partout, et ils campent avec nous… je pense donc que ça serait un peu gênant de venir nous voler les vélos, d’autant plus que les Égyptiens ne semblent pas trop axés sur le vol en général (et que des vélos « clean » comme les nôtres, ça ne passe pas inaperçu en Égypte, et ça serait probablement dur à cacher/à revendre). On prendra plus de précautions dans les prochains pays que nous allons visiter si c’est nécessaire.

  2. Savaria PL dit :

    C’est qui qui avait fortement suggéré de remplacer l’appareil photo par un sandproof, hein? c’est qui?
    Ok, je vais le resuggérer, mais c’est la dernière fois.

    //mauvaise reprise de réplique des  »2 d’piques » de rbo

  3. Gauvin J dit :

    Bonjour Pierre-Luc, Je suis contente de savoir que tout se passe bien, que tu es en forme. Tes photos sont belles et tes récits sont captivants. Merci de partager ton aventure.

  4. Nicolas Maltais-Tariant dit :

    Super belles photos en passant, je te lis toujours avec un peu de retard!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *