Livingstone et Victoria Falls

Les 15 et 16 avril, nous étions en congé à Livingstone, en Zambie. La ville a été nommée en l’honneur de l’explorateur anglais David Livingstone, premier européen à découvrir les chutes « Mosi-oa-tunya», qu’il a baptisées Victoria Falls en l’honneur de la reine Victoria. Ces chutes sont parmi les plus impressionnantes du monde, avec les chutes du Niagara et celles d’Iguaçu, en Amérique du Sud.

Contrairement au reste de la Zambie, l’industrie touristique est très développée à Livingstone : on peut faire du bungee, des tours d’hélicoptère et d’ultraléger, des visites guidées du parc, du canot, du rafting, et plusieurs autres activités sur le fleuve Zambèze, près des chutes. Par ailleurs, il suffit de traverser un pont (et de payer les frais de visas…) pour se trouver au Zimbabwe, dans la ville de Victoria Falls, où on peut faire d’autres activités et voir les chutes sous un autre angle. Avec toutes ces options, il y a moyen de se garder très occupé dans la région, à condition d’avoir une bourse bien remplie.

Comme plusieurs, j’ai décidé de concentrer mes activités le 15 avril, pour pouvoir me reposer le 16 et être en forme pour les cinq jours de vélo suivants. Tôt le matin, j’ai donc pris un taxi vers le pont sur le Zambèze et j’ai traversé à pied vers le Zimbabwe pour aller rejoindre d’autres membres du groupe. À la frontière du Zimbabwe, j’ai eu la mauvaise surprise d’apprendre que le visa pour les Canadiens coûtait 75$ US, alors qu’on m’avait dit que ce serait 30$ (ça, c’était pour les Américains)… mais bon, tant qu’à être rendu là, j’ai décidé d’y aller quand même. Je me suis donc dirigé vers le Victoria Falls Hotel, qui est considéré comme un des plus beaux hôtels d’Afrique, et je me suis promené pour le visiter. À l’intérieur, j’ai vu de superbes cartes géographiques de l’Afrique datant de l’époque coloniale, certaines comprenant des annonces invitant les européens aventuriers à s’établir en Afrique en échange de vastes terres vendues à bon prix. À l’extérieur, j’ai profité de la vue sur les chutes, mais j’ai aussi apprécié le mât suivant, très à propos pour notre voyage :

Base d'un mat de drapeau au Victoria Falls Hotel. Inscription: Cape Town 1647 mi, Cairo 5165 mi

Par la suite, je me suis dirigé vers l’hôtel voisin – le Kingdom – pour le buffet du déjeuner, où j’ai fait des réserves de saucisses, de bacon et d’autres aliments santé. Ayant fait le plein d’énergie, j’étais prêt à aller marcher quelques kilomètres avec deux autres membres du groupe, tout d’abord derrière l’hôtel, puis dans le parc national des chutes. C’est alors que nous avons profité de superbes points de vues sur la gorge du Zambèze:

Gorge du fleuve Zambèze

Moi devant la gorge du Zambèze

Il est difficile de voir les chutes à ce temps-ci de l’année à partir du sol, car leur débit – à la fin de la saison des pluies – est tel que l’eau éclabousse au point de nous bloquer la vue la plupart du temps (les vêtements imperméables sont par ailleurs fortement recommandés quand on s’approche des chutes). J’ai quand même réussi à prendre la photo suivante des chutes, qui donne une idée de leur grandeur :

Chutes Victoria

L’avantage de toutes ces éclaboussures, c’est qu’il y a des arcs-en-ciel presque en permanence dans les environs des chutes durant le jour, comme celui-ci sous le pont reliant les deux rives du Zambèze :

Pont sur le Zambèze

Il paraîtrait que les nuits de pleine lune, on peut observer un « arc-en-lune » à proximité des chutes.

Après cette visite des chutes du côté du Zimbabwe, il était temps de retourner en Zambie, où plusieurs d’entre nous avions des tours d’hélicoptère en après-midi. Avant de quitter le Zimbabwe, par contre, j’ai acheté quelques billets de dollars du Zimbabwe comme souvenirs : cette devise a été discontinuée en 2009 après une longue période d’hyperinflation, et les billets ne valent donc plus rien (les Zimbabwéens utilisent maintenant principalement le dollar US et le rand sud-africain pour leurs transactions). N’empêche, j’ai maintenant un billet de 100 trillions de dollars (c’est 100 000 milliards), ainsi que quelques autres, plus modestes, de quelques milliards chacun.

***

Retour en Zambie, donc, où j’avais un tour d’hélicoptère de 30 minutes de prévu à 15h30. Ce n’était pas donné (280$ US), mais je me disais que pour voir les chutes à partir des airs et faire mon premier tour d’hélico à vie, ça valait la peine, et je n’ai pas été déçu. Dès le décollage, j’étais content de vivre l’expérience d’un tour d’hélicoptère, et à peine quelques minutes après, nous avions de superbes vues aériennes des chutes, où nous pouvions vraiment les voir dans toute leur splendeur. Mes photos ne rendent pas justice à ce que nous voyions, mais en voici tout de même deux pour vous donner une idée :

Chutes vues des airs

Chutes et gorge, vues des airs

Nous sommes ensuite descendus à l’intérieur de la gorge, où j’avais l’impression que nous volions à quelques mètres à peine de l’eau, puis nous sommes remontés pour survoler les environs et retourner à l’héliport. Voici notre hélico, qui transportait cinq passagers :

Notre hélicoptère

Après cette expérience, je suis retourné à notre camping pour relaxer, et j’ai profité d’un superbe coucher de soleil sur le fleuve Zambèze :

Coucher de soleil sur le fleuve Zambèze

C’est ainsi que s’est terminée ma journée d’exploration des chutes, que j’ai beaucoup appréciée. À haut débit, les chutes Victoria sont vraiment très impressionnantes.

***

Ça fait trop longtemps que j’ai vu les chutes du Niagara pour comparer, mais pour vous donner une idée, les chutes Victoria sont environ le double de la hauteur et 50% plus longues. Le débit moyen des chutes du Niagara est plus élevé, mais en haute saison, celui des chutes Victoria est supérieur, et c’est présentement le cas. Je suis donc bien content d’avoir eu la chance de les voir à ce temps-ci de l’année.

Ce contenu a été publié dans Zambie. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

8 réponses à Livingstone et Victoria Falls

  1. JP dit :

    WOW , vraiment magnifique tout ça PL ! Tu as même un petit air de Tom Hanks dans Cast Away, ahah 😛

  2. JP dit :

    et puis, je te donnerai tout mes trucs pour reprendre du poids à ton retour 🙂

    ps: les vues aériennes sont époustouflantes !!!

    • Pierre-Luc Soucy dit :

      Good pour les trucs pour reprendre du poids! J’ai déjà mes petites idées, qui impliquent en général du chocolat et de la crème glacée, mais si ce n’est pas suffisant et que j’ai besoin de trucs supplémentaires, je te ferai signe. 🙂 Thx

  3. Wow! comme les chutes Niagara en plus mieux…. sans les Américains… Tout compte fait ça a l’air de valoir chaque cent du visa… Ça a du être un des points forts du voyage.

    NB N’oublie pas de déclarer tes devises au retour, tu n’as droit qu’à 10 000$ 😀

    • Pierre-Luc Soucy dit :

      Ouaip, je crois bien que ça valait la peine… c’était vraiment impressionnant!

      P.S. Bon point pour les devises, je n’y avais pas pensé! J’espère que vous ne me stoolerez pas aux douanes! 😉

  4. Jonathan Sevigny dit :

    J’aime bien la photo du pont: un mélange de nature et du génie humain…

    J’ai été plus occupé ces derniers jours, amis voici tout de même un bref résumé de l’actualité.
    Assez surprenant, mais le NPD a fait d’importants gains de popularité dernièrement. L’équipe de Jack Layton devance même celle du Bloc dans les intentions de vote au Québec. Au niveau national, il serait possible que ça soit lui qui forme l’opposition officielle.
    C’est ce soir le dernier match de hockey entre Montréal et Boston. La série est à égalité 3 à 3 alors le vainqueur passe à la prochaine ronde. Ça regarde mal pour le Canadien…
    Ironiquement, Sony dépense une fortune pour rendre les jeux de Playstation difficile à copier, mais la compagnie japonaise n’a pas vraiment cru bon d’investir pour protéger les données personnelles de ses clients. Un de leurs réseaux à été piraté et les données de facturation (incluant les numéros de cartes de crédit) ont été volés. Les données étaient enregistrées en plain text

    • Pierre-Luc Soucy dit :

      Merci pour les commentaires et le résumé de l’actualité… je viens d’aller faire un tour sur nhl.com, et à ce que je comprends, je n’aurai pas besoin de garder une barbe des séries à mon retour au Québec!

      Pour Sony, c’est assez ironique en effet…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *